Alix Soulié

Voyages

J’ai décidé en 2010 de poursuivre un travail de recherche en organisant sept mois de collecte et d’échange à travers le monde. Sur la route de ces Femmes, de concrètes rencontres ont eu lieu dans des résidences au sein d’associations, de lieux où elles se retrouvent, où elles s’isolent, où elles construisent leur chemin, leur vie.

Posts in the Voyages category

Mardi 14 mars 2011, Firenze Italie.

Une semaine en Italie vient de passer :
– J’y suis !
– Où ?
– Où la conscience ne manque plus, il est évident que ce voyage a pour but un projet, toutefois chaque jour qui se lève est un projet que je m’efforce de mener à bien.
Cette première destination « Firenze », qui 15 jours avant de partir, venait juste de se concrétiser, se révèle être mon réel point de départ.
Le Pays, la ville, la maison où tout se pose : (suite…)

Firenze, Italie ­­> Ljubljana, Slovénie

Lundi 21 mars 2011

Dans le train Firenze Italie ­­> Ljubljana Slovénie
Je pensais garder en mémoire les moments forts de ces 7 derniers jours, mais c’est fou, car chaque moment est incroyable, chaque contretemps, chaque incident.

Lundi dernier, le 14 mars, je cherchais à rattraper le temps pour trouver des femmes qui souhaiteraient participer à un atelier autour de ma table et du thème qui anime ce voyage (un atelier qui finalement n’aura pas eu lieu). (suite…)

Slovénie -> Croatie

Jeudi 24 mars 2011

2ème nuit dans les petites montagnes de la Slovénie.
Je découvre petit à petit Marjia, c’est bien la première fois de ma vie que je suis obligée de parler en anglais, et heureusement Marjia est mariée à Nick, un néo-zélandais (qui est absent pour des raisons pro).
L’anglais de Marjia est donc, je crois, parfait.
Mais ce qui est terrible pendant une discussion, c’est lorsque je crois avoir compris et que d’un coup d’un seul, je réalise que pas du tout, et là il y a un horrible vide dans nos regards désemparés, on respire, on recommence, et c’est OK ! (suite…)

Aujourd’hui 14 avril, voici plus de 10 jours que je n’ai pas écrit :
Trop de mouvement, trop de rencontres, trop envie de garder pour moi et de commencer à organiser et structurer ce que je suis venue chercher, trop de surprises, trop de mélancolie, trop à gérer ici et à Toulouse, pour le retour, pour les contacts avec les pays à venir et ceux qui sont passés … et trop peu de sommeil. (suite…)

Aujourd’hui 14 avril,

voici plus de 10 jours que je n’ai pas écrit :

Trop de mouvement, trop de rencontres, trop envie de garder pour moi et de commencer à organiser et structurer ce que je suis venue chercher, trop de surprises, trop de mélancolie, trop à gérer ici et à Toulouse, pour le retour, pour les contacts avec les pays à venir et ceux qui sont passés … et trop peu de sommeil. (suite…)

Mardi 26 avril 2011, Bucarest

7h : Réveil impossible pour Ovidiu, Miluna grogne mais reste calme.

8h : Ils sont toujours là. Nous convenons de rester en contact via Skype dans la journée pour l’organisation du bus, que Cata a refilé à sa cousine Milu. Mais dès le début, ne pas gérer moi-même cette histoire de bus pour Chişinău ne me rassure pas. Mais ils ont tellement peur que je n’y arrive pas qu’ils veulent tout faire pour me soulager et organiser au mieux les choses pour moi. (suite…)

De 10 à 40°c Bye bye Europe

Samedi 7 mai 2011 ( bus Chişinău-Bucarest )

4h50 : Dans ce minibus de 20 places, je ne suis pas la seule à avoir des bagages imposants. J’ai voyagé tout au fond du bus avec le surplus. A l’approche de Bucarest, les passagers commencent à descendre, je suis préposée aux bagages et suis donc bien réveillée lorsque nous arrivons à la gare du nord. Malgré la fouille à la frontière, nous arrivons plus tôt que prévu, mais le chauffeur nous vire du bus. La femme qui a voyagé à mes côtés avec son fils n’a pas de téléphone portable pour prévenir ses amis qu’ils sont déjà arrivés. Nous nous retrouvons tous les 3 dans la nuit à côté du bus où les chauffeurs se sont enfermés pour boire leur bière. Sympa! Il fait bien froid tout de même. (suite…)

Lundi 16 mai 2011 ( Bangkok)

07:00

Monsieur « Guest House » me réédite gentiment le bon que j’ai perdu pour le voyage du Cambodge. Le minibus est là, le sourire inquiet il me regarde partir avec tous mes bagages. Après le ramassage d’autres voyageurs pour le Cambodge, nous sortons de Bangkok.

Tout au long de la route, nous voyons défiler des scènes du quotidien plus surprenantes les unes que les autres. (suite…)

Mercredi 25 mai 2011 (Pakse)

8h

Réveillée par l’ambiance des départs de treks des courageux routards du monde entier, je m’installe dans l’accueil pour « mailer ». Ici le staff masculin est très souriant mais les nanas pas moyen d’avoir un sourire.

13h

Alimentation, traversée de la ville, Mékong, pause pour manger dans une cantine où je trouve enfin le sourire d’une patronne. Elle vient à ma table, curieuse de me voir écrire. Nous échangeons en Anglais un petit moment.

(suite…)

Vendredi 17 juin 2011 – Frontière Laos/ Vietnam

6h : Le bus est toujours arrêté devant la barrière de la frontière, à proximité de Laksao.

Dans le bus, tout le monde dort dans son lit-fauteuil individuel. Je descends, derrière nous des véhicules se sont accumulés dans cette gorge verte et montagneuse. Le jour se lève, lors de ma sortie nocturne pour trouver les commodités naturelles la zone était déserte, à présent les trottoirs et les cabanes sont devenus des bars et des petits restaurants. Le bas-côté de la route est occupé par des marchands ambulants et des cantines où déjà les tables sont occupées par des soupes et des boissons chaudes. Pour moi ce sera beignet de banane. (suite…)

Samedi 25 juin 2011 Hong Kong / Sidney

00 h 30 : Je suis en Chine mais pas vraiment, départ de Hong-Kong, impossible de dormir. J’enchaîne en 9h d’avion trois films mélodramatiques en chouinant comme une midinette que je suis. Des films bien sûr dans lequel y a toujours un avion qui part pour ailleurs. Obligée d’escalader mamie qui s’est endormie sur la tablette d’à côté, 9h non-stop sans doute à l’aide d’un petit cachet blanc. Je sors de là pour aller respirer un autre air que celui qu’elle nous crée depuis le départ. (suite…)

Jeudi 30 Juin 2011 ( Sydney–> Auckland )

7h00: Réveil-bagage-bateau-train, bye bye Michelle, tout va très vite comme si je me réveillais d’un semi-coma et quittais Michelle sans l’avoir vraiment rencontrée. Tout comme mes rencontres d’Hanoï si impossibles qui me reviennent en mémoire.

10h00: Aéroport, je suis accueillie par un personnel adorable. Même à la douane on me propose un test d’explosif avec le sourire, comme une distraction pour m’occuper en attendant l’embarquement. (suite…)

JEUDI 7 JUILLET    Auckland –> Santiago du Chili

7h30 : Réveil

8h : Adios beau Ricardo. Petit-déjeuner. Il voudrait apprendre le français après avoir appris l’anglais, aller l’étudier en France ou au Canada. Je lui dis que, s’il vient en France, je serai son guide avec plaisir, mais qu’en aucun cas je ne lui présenterai mes nièces. Il a beaucoup d’humour et il n’est pas déçu de notre rencontre, bien que son tableau de chasse reste incomplet, à peine 19 ans et il voudrait déjà récolter toutes les perles rares. (suite…)

Mercredi 13 Juillet 2011 (Santiago-Quito)

10h : Valise dans cette maison toute calme.

11h30 : Bye-bye mimi Dominique. Pascale m’accompagne jusqu’à l’aéroport, l’occasion de parler un peu plus de sa grande famille et de sa vision des choses.

12h30 : Bye-bye jolie Pascale. (suite…)

Jeudi 28 juillet 2011, Equateur/ Pérou.

5h30. Quoi ? Déjà Guayaquil !

Ah bon !

Bon, ben, j’ai cinq heures devant moi pour prendre un café, deux cafés, un hot-dog, une frite, deux frites, et tiens !… un autre café, dans un snack- station essence en face de l’office Ormagno où je dois prendre mon bus pour Lima. (suite…)

Samedi 13 août 2011

9H : C’est l’heure à laquelle le bus devait arriver à La Paz mais voilà, on n’a même pas passé la frontière.

Plus jamais de bus, plus jamais d’avion, plus jamais de voyage !!

15H : Frontière Pérou-Bolivie : Pas mangé depuis la veille midi mais j’ai plus que mes 20 dollars que personne ne veut : les deux businessmen colombiens rencontrés dans le bus m’invitent à manger. Ça y est, je ne sais plus refuser les invitations. Il m’aura fallu 6 mois ! De toute façon je n’ai pas le choix. (suite…)

Mardi 23 août 2011, Bolivie –>Argentine

7h: Il semble que le retard de 2 heures ait été rattrapé

8h: Frontière: dans l’office de l’agence du bus, on me fait patienter deux heures, avant de m’envoyer avec un groupe passer la frontière. Mais de l’autre côté de celle-ci, il y a une heure de plus et aucune info, je ne sais où aller. Je traverse une allée d’arbres, une voie ferrée, une fête qui ressemble à un 14 juillet où tous les groupes militaires et sportifs de la ville se préparent à un grand défilé. (suite…)

Mercredi 7 Septembre 2011 Madrid

6h : Atterrissage à Madrid, on me propose un formulaire d’immigration : « Non merci je suis européenne ! »

Européenne, je l’ai dit tout naturellement.

6h15 : Où sont mes sacs ? L’aéroport est désert, à qui demander ? Au fond à gauche me dit-on, mes bagages ont été embarqués, il faut attendre. (suite…)

Mercredi 14 septembre 2011 Portugal.

8h : Parking de supermarché, le décor est planté.

Nous sommes réveillés par les éboueurs, Raphaël reprend le volant.

9h : Arrivée dans la maison qui sera notre maison de « repos ».

Oui Raphaël est ingénieur informatique et ses dernières semaines au boulot ont été chargées, il a bien l’intention de se reposer. Pour ma part l’idée du repos ne me plaît guère et j’ai encore la tête en Espagne avec les filles de la maison d’arrêt d’Alcala. (suite…)

Samedi 24 septembre 2011, dernière ligne droite

Je roule toujours jusqu’au lever du jour avec quelques pauses café bien sûr. Jusqu’à 7 heures du matin, Raphaël écoute l’histoire de ma vie, j’ai bon espoir de l’endormir. Je ne peux plus m’arrêter, mais Raphaël n’en profite pas pour dormir.

7h : Raphaël prend le volant, mais le sommeil s’impose. (suite…)